En plus des combles qui sont responsables à 30 % des pertes de chaleur de votre maison, la ventilation est également un facteur important de déperdition thermique d’un logement. C’est pour cela qu’il est conseillé de posséder une VMC dans votre maison. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur la VENTILATION MÉCANIQUE CONTRÔLÉE.

A quoi sert la VMC ?

La Ventilation Mécanique Contrôlée existe pour maîtriser l’air entrant et sortant d’un bâtiment. Afin de disposer d’un espace de vie sain, l’aération du logement est indispensable. Le principe de base de la VMC est d’assurer un renouvellement constant de l’air en chassant l’air pollué et en injectant dans votre maison l’air pur prélevé de l’extérieur. Le système de ventilation mécanique contrôlée doit être installé dans les pièces avec un point d’eau : cuisine, salle de bains, W.C. Contrairement à la ventilation naturelle, effectuée par l’ouverture des fenêtres ou l’installation d’un aérateur, la VMC est mécanique. Parce qu’elle est équipée d’un dispositif électrique, un extracteur d’air, qui aspire l’air et le rejette à l’extérieur de l’habitation. La VMC entraîne l’évacuation des mauvaises odeurs, de l’humidité ou encore des polluants présents dans l’air. Votre maison est donc purifiée et les moisissures ne s’installent pas dans vos pièces d’eau.

Les types de la VMC :

La ventilation simple flux

C’est la VMC de base. La ventilation simple flux se contente de chasser l’air chaud de la maison et d’y faire rentrer un air pur mais froid. Cette solution en termes de ventilation ne convient pas aux foyers souhaitant faire des économies d’énergie inscrites dans le temps.

La ventilation double flux

Au contraire de la VMC simple flux, la VMC double flux permet de limiter les pertes de chaleur jusqu’à 90 %. En effet, ce type de ventilation est caractérisé par un récupérateur dont le rôle est de récupérer la chaleur de l’air ambiant pour chauffer l’air extérieur destiné à être injecté dans la maison.

La réglementation thermique et la VMC :

La réglementation thermique 2012 (RT 2012) a rendu la VMC obligatoire pour les logements neufs. Parce que cette loi favorise les économies d’énergie, l’installation d’une VMC dans un logement limite, d’une façon efficace, la perte énergétique qui peut être engendrée par les systèmes de ventilation naturelle. Outre cela, les portes et les fenêtres modernes, qui sont en PVC ou en aluminium, ont également conduit à rendre la VMC obligatoire. Car ces matériaux, plus étanches à l’air, limitent considérablement la ventilation naturelle qu’offrait le bois.