De nos jours, de plus en plus de ménages français optent pour la solution vidéo pour inspecter leurs canalisations. Vous avez une installation de plomberie défectueuse ? Vous avez des canalisations bouchées ? Consultez notre article pour découvrir à quel point l’inspection vidéo peut vous être utile.

C’est quoi l’inspection vidéo ?

L’inspection vidéo est une technique qui permet de détecter les fuites ou les infiltrations dans les tuyaux de canalisations. Grâce à l’utilisation d’une caméra performante, le plombier en charge de l’opération a la capacité de visionner en temps réel la source du dégât. Cette technologie de plomberie avancée permet de diagnostiquer et de localiser très précisément la nature du dysfonctionnement.

Quelle est son importance ?

Utilisée pour le débouchage des canalisations, elle permet d’identifier les bouchons qui nuisent au bon écoulement des eaux usées. Elle vous offre la possibilité de détecter et réparer les fuites le plus rapidement possible. De ce fait, elle permet de limiter les dégâts sur l’environnement. Opérée par des plombiers qualifiés et compétents, cette technologie vous offre également un gain de temps et un travail plus rapide.

Son rôle pour le diagnostic de votre habitation

Que ce soit pour vendre ou bien pour louer votre bien immobilier, un diagnostic de plomberie s’avère crucial. Dans le but de signer votre contrat de bail ou de cession le plus rapidement possible, il est indispensable de réaliser ce diagnostic. Ce dernier vous permet de donner la preuve que vos installations de plomberie sont en bon état. Pour ce faire, il est préconisé de réaliser le diagnostic grâce à l’inspection caméra. Cette évaluation est d’ailleurs obligatoire si vous souhaitez établir un contrat de cession ou de bail.

Types de dysfonctionnements et étapes de l’opération

Plusieurs problèmes peuvent nuire à l’écoulement de la tuyauterie de vos canalisations : cassure, fissure, usure, étanchéité, vétusté. Pour remédier à cela, un déboucheur équipé de sa caméra vidéo intervient comme suit :

  • Introduction de la caméra endoscopique : constituée d’une tige flexible, sa longueur est généralement comprise entre dix et plusieurs centaines de mètres.
  • Une fois l’enregistrement enclenché, le plombier aperçoit la profondeur des tuyaux au fur et à mesure que la caméra avance.
  • Détecter l’origine du problème : l’écran extérieur permet d’afficher en temps réel la typologie de la panne affectant les canalisations.
  • Définir l’emplacement exact de l’intervention et son type : une fois la panne repérée, il est temps d’agir. Que ce soit par hydro-curage ou débouchage, les dépôts de déchets sont évacués tout au long des tuyaux, et le problème est ainsi résolu.